Penang, Georgetown

Je tiens à vous faire partager mon coup de coeur en Malaisie : Penang qui est pour l’instant l’endroit où je me suis installée le plus longtemps depuis que j’ai commencé à voyager.

Alors que le jour n’est pas encore levé me voilà débarquant à Georgetown, la ville principale de Penang, île sur la côte ouest de la Malaisie. Commené au coup de ville en Malaisie, celle ci possède un china town et une little India. Je me pose dans little India en attendant que les hôtels ouvrent. Je savoure mon roti et mon thé au lait, petite saveur d’Inde.

Je m’autorise une sieste après avoir trouvé un dortoir pour m’accueillir. Je rencontre une allemande pendant que je prends mon petit déjeuner. Nous passerons les deux prochains jours ensemble. Georgetown est la ville du street art (l’art de rue mamie :-) ). Peintures à chaque coin de rue ainsi que sculture en métal et toutes sortes d’installation artistique. Et nous tombons en pleins le festival d’été !

img_20160824_154522

Nous occupons notre première après midi à parcourir la ville, plan à la main, à la recherche de toutes les peintures. J’ai l’impression de faire une chasse au trésor géante. La ville se révèle très agréable. Nous découvrons de petits marchés, pleins de petites boutiques. Les peintures sont vraiment magnifiques. J’ai matraqué la ville de photos, malheureusement je sais pas ce que j’ai fait mais j’arrive pas à remettre la main dessus… Vous aurez donc un article avec très peu de photos, à moins que je les retrouve.

img_20160813_023349

Le lendemain, je change de guesthouse car j’ai trouvé une autre mois cher. De bon matin, me voilà donc à dessiner, mon thé à la main. Ce dessin, je l’avais rêvé, imaginé à Cameron Highlands sans jamais pouvoir vraiment y mettre que les traits que je voulais. Ce matin, dans ce nouvel endroit tout semble clair. Le poisson fait des bulles, qui dessine une tortue, qui dans ce cercle infernal devient une fleur de lotus qui se transforme en oiseau prenant son envol. Un cercle de la vie, où tous les éléments sont présents, se mélangeant et prenant vie dans la nature et l’eau. Le soleil les guette du coin de l’oeil, veillant sur eux, et leur donnant ses rayons pour grandir.

Jpeg

Nous continuons l’après midi à parcourir la ville, visitons la mosquée. Je discute avec un marocain de la religion musulmane. J’aime apprendre d’un peu de chaque religion et en tirer le meilleur.

Le soir nous rentrons les jambes en coton d’avoir marché non stop pendant deux jours. En plus de l’art, Georgetown est aussi connu pour sa streetfood. Le soir arrivé les rues se remplissent de chaises, de tables, de petites cuisines aménagées sur le trottoir. La nourriture est super bonne, et il y en a pour tous les goûts. Ce soir là nous nous effondrons au stand de soupe aux nouilles. Pour ceux qui mangent de la viande, des lamelles de porc, posé sur des pâtes, avec quelques légumes, des beignets de crevettes, et une sauce délicieuse.

Le soir alors que je finouille mon dessin, je fais la rencontre d’Ahmed un égyptien. Tout comme moi, il voyage depuis un bout de temps. Il est dans cette ville depuis 3 semaines. Nous discutons toutes la soirée, jusqu’à ce que je tombe de fatigue et que j’aille me coucher.

Le lendemain, nous passons la journée ensemble avec Karolina à parcourir la ville, découvrant des expos un peu partout.

Je cherche un mur pour peindre. L’endroit où nous restons cherche quelqu’un pour peindre le mur de la salle à manger, mes dessins n’ont pas l’air de leur plaire. Ahmed m’encourage et le soir en compagnie de Karolina, nous rentrons dans un restaurant où j’avais repéré un grand mur blanc. Je suis stressée comme pour un entretien d’embauche, c’est la première fois que je démarche un endroit pour peindre. Finalement la manager de l’endroit accroche bien avec ce que je fais, je commence le lendemain pour 10 heures de peinture sur deux jours.

img_20160813_032456

received_10153803646875404

Nous passons ma dernière soirée sur penang, à boire des bières en face de ma peinture avec Ahmed, à refaire le monde, à danser dans la rue…

Le temps est passé à la vitesse d’un éclair, demain je fête mes 7 mois sur la route. Je rentre sur Kuala Lumpur pour fêter ça. Je suis remplie d’amour et de gratitude pour tous les gens que j’ai rencontré sur ma route, pour cette nouvelle vie que j’ai choisi et qui me permet de m’exprimer, d’être la femme que j’ai envie d’être, d’être meilleure jour après jour, et de voir le monde sous un meilleur angle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s