Dharamsala

J’arrive à Dharamsala après l’une des nuits les plus horribles que j’aurais vécu en Inde. Le conducteur de bus roule extrêmement vite dans des rues vie trop petites et sillonnantes. Le balancement dans le bus n’est pas vraiment propice pour dormir, je me retrouve balancer entre mon voisin et la fenêtre, qui ne cesse de s’ouvrir créant un courant d’air glacé. Plusieurs fois pendant le trajet, on entend de gros bruits voir même de la fumée sortir du côté. Ça ne semble pas trop préoccuper le conducteur qui continue à la même allure. Finalement vers 4 heures du matin, alors que je venais de m’endormir depuis une heure ou deux, on se fait réveiller. Nous devons changé de bus… Celui que nous avons ne marche plus. Je ne comprends pas très bien… Après un temps fou pour transvaser tous les sacs d’un bus à l’autre nous finissons par repartir avec un local bus. Maintenant c’est sûre pensais je en m’installant sur ma banquette en bois à angle droit, ma nuit est finie. Je suis assise au devant du bus, et j’observe donc les yeux grands ouverts, notre chauffeur traverser les rues à grands coups de klaxons et de jeux de volants. Nous arrivons à 5h30 à dharamsala.

IMG_2962_1

Après avoir pris un taxi, me voilà assise sur mon sac à bacsu, un petite village un peu plus haut dans les montagnes. Il est 6 h du matin, rien n’est ouvert, pas de chai, pas de guest house. Nous sommes une dizaine de touristes, tous épuisés par le trajet à attendre que chacun se réveille. Je finis par trouver une chambre à 7h30 du matin la vue est magnifique. Quand j’arrive une jeune fille de 12 ans me fait visiter, me vante les lieux, réveille un couple qui dort dans une chambre qu’elle me dit être libre. Je comprends pas trop, j’ai le cerveau en automatique et les marches pour monter à upperbacsu n’ont pas arrangé mon état. Elle me dit d’attendre 20 minutes pour nettoyer. Je pars chercher mon sac que j’avais laissé dans un café en train de s’ouvrir. Je prends un chai, remonte la chambre est vide et propre. Je m’y endors porte, et fenêtres ouvertes, me réveille vers midi complètement dans le pâté mais en me disant que je vais voir les horizons.

IMG_2968_1

J’envoie un message à Alex qui est dans les environs depuis quelques jours. On se rejoint pour manger, je me perds en chemin mais l’endroit à l’air sympa. De petits chemins montent dans la montagne, desservant une quantité de guest houses et de cafés tous plus mignons que les autres. Nous nous balladons, discutons féministe, religion et militaires… je m’emballe un peu, vous me connaissez :-)
Le soir en cherchant une nouvelle chambre pour Alex, on découvre un petit café. Des mantras raisonnent, le groupe constitué de 5 ou 6 personnes nous accueillent tous sourire. Le soir venu, on se rassemble autour d’un feu, le calme de l’endroit me fait penser à Fairy House.

Le soir, je m’endors comme un bébé dans mon grand lit. Le lendemain, Flo mon copain français rencontré à Pushkar me rejoint. J’ai hâte…

IMG_2970_1

Je découvre le musée tibétain de Mc Leogang, le lendemain. L’histoire d’un peuple qui me touche. Un peuple pas si loin que nous. Une civilisation basée sur l’égalité, la tolérance et la paix. Que demandons nous de plus ? Je cogite sur ses grandes puissances qui semblent gouverner tout ce qui les entourent, aux détriments des humains. Je rage, je suis triste pour ce peuple en exil, pour ceux qui restent mais qui subissent l’invasion chinoise… FREE TIBET !

Le soir venu, je rentre un peu inquiète à la guest house, un jus d’orange et des bhujias (snaks indiens) sous le bras. Pas de nouvelles de Flo… Finalement à 21h, je reçois son message,il vient d’arriver. Son train avait 7h de retard et oui nous sommes en Inde.
Je suis contente de parler français, on parle de nos expériences passés, de nos ressentis, de nos changements personnels. On se dit qu’on est heureux en voyage, que ça nous réussi. On s’endort tard, se réveillons tard.

IMG_2987_1

Et voilà, le rythme est lancé. On dormira minimum 10h par nuit. Se réveillant tous les matins « Bonjour, Coucou, On dort bien à Dharamsala, oui :-) »

IMG_3012_1

Les jours passeront avec douceur et bonheur. Chaque matin, on traîne un peu à la guest house, la famille est sympa, la vue toujours aussi chouette. On choisira un café ou un endroit où manger et nous y resterons toute la journée à discuter. Je n’ai pas été bien productive sur ce blog pendant cette période mais mon imagination battra à plein tambour. Entre collage sur mon carnet, écriture automatique, dessin et peinture, je ne m’arrête plus.

IMG_2977_1

Après une journée de pluie, j’entame une peinture dans la guesthouse. Je commencerais à 17h pour m’arrêter dans les 2 ou 3h du matin. Le corps entier me fera mal à la fin mais je suis fière de moi. Je viens de réaliser la plus grande peinture !

IMG_3017_1 IMG_3014_1 IMG_3025_1

Tous les soirs, il y a des petits concerts et de la musique. On finit par vite reconnaitre les mêmes têtes. Une fois les cafés fermés, on se redirige vers la guest house, on s’installe dans un petit chemin vert. On regarde les étoiles, on attend la lune,on fait la connaissance de Julien un autre français, on parle de nos dessins animés d’enfance. Je me mets à chanter Aladin, la petite sirène, le roi lion… Celà deviendra notre habitude.

IMG_2972_1

On finit par avoir notre quartier général, dans un petit café au milieu de la nature. Le Lucky star. Chaque jour, on voit les mêmes têtes. Nous assisterons à de sacrés gros orages, remplissant la pelouse de la terrasse de grêlons. Un autre julien, que j’avais croisé rapidement à Pushkar fait son entrée dans la bande tout juste de retour de France. On réécoute de vieux sons français. Flo, retrouve sa veille à roue, rapporter de France par Julien. Je découvre l’instrument. Après un temps de retrouvailles intenses entre Flo et sa compagne. Je le joins à eux et Bacsu et ces environs raisonnent du chant des partisans. C’est un peu notre façon de soutenir ce qui se passe en France. On est loin mais on oublie pas et on râle en coeur, bah oui on est français quoi !

IMG_3027_1

Je m’attaque à une nouvelle peinture dans le café. Une soirée spéciale falafel s’organise avec Amir, un palestinien. On est tous là, on est heureux, et rapidement souls après avoir ouvert notre première bière. Et oui, on se déshabitue à l’alcool en Inde. On rit tous ensemble, on parle de tout et de rien. C’est déjà mon dernier soir, dans deux jours je quitte l’Inde. On est bien.

IMG-20160609-WA0001

« Qui peut faire de la voile sans vent,
Qui peut ramer sans rame,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser une larme.

Je peux faire de la voile sans vent,
Je peux ramer sans rame,
Mais je ne peux quitter mon ami
Sans verser une larme… »

Le matin, je me réveille le coeur un peu serré. Me reviennent à l’esprit, la beauté des étoiles de la nuit précédente, les sourires et les danses de notre petit groupe mais aussi tout un tas de souvenirs de l’Inde. Je me rends compte que c’est fini. Mes yeux se remplissent de larmes. Je regarde le paysage, je respire les odeurs. Je l’aime ce pays, j’ai beaucoup appris. J’ai grandi, j’ai changé. Mes larmes coulent sur mes joues. Je vole un câlin à Flo. Les câlins ça fait toujours du bien. Je passe dire au revoir à tout le monde et chaque fois mes larmes reviennent. On se pose un dernière fois à Lucky Star, je mange un brownie. Il est l’heure, au revoir les copains, je vous aime…

IMG_2973_1

Pour aller à Mc Leodgange où j’ai mon bus, tout est bouché, je me retrouve avec Alex qui a voulu m’accompagner à marcher entre les voitures d’un pas rapide. Arrivée à la gare, je glisse en descendant m’arrête avec les genoux.

Ce sera mon souvenir indien, me voilà le genou ouvert et le pantalon troué. Je sers les dents, l’Inde semble me dire ne soit pas triste il y a bien pire que toi… je me relève, nettoie mon genou, change mon pantalon, monte dans le bus. Repense à mon histoire, ma rencontre avec l’Inde…

[Étant un peu en retard je vous écris cet article avant Shimla, Saharan, Chitkul et Vashisht, mais ils arrivent…]

Publicités

Une réflexion sur “Dharamsala

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s