Kochi

C’est reparti pour une nouvelle aventure. Je m’excuse pour ceux qui suivent régulièrement mes aventures de ce petit mois sans nouvelles, ma tablette a décidé que ce n’était plus le moment d’écrire des articles. Je pense que la chaleur, l’humidité ne lui plaisent pas trop, ajouter à ça ma poisse avec les nouvelles technologies, elle s’est accordé un repos de 3 semaines. Elle a fait vivre des petites expériences amusantes… Après avoir tenté de trouver un endroit où la réparer à Munnar, chaque boutique m’envoyant dans une autre que parfois je venais de faire, j’attends Kochi pour aller la réparer.
Pendant ce temps là, j’essaye quand même de la mettre à charger, rien ne se passe, de l’allumer… Je trouve enfin la boutique parfaite à Kochi, j’essaye d’expliquer mon problème au vendeur, il sourit, la met en charge et celle ci démarre tout à fait normalement. Le vendeur me conseille donc de la mettre à charger pendant deux heures. Merci ! Elle marche deux jours et s’arrête à nouveau. Je lui laisse son temps de repos. La voilà qui redémarre à Jaselmer, je me dépêche donc de vous raconter mes petites histoires de voyageuse !

IMG_1938_1

On prend le local bus depuis Munnar pour Kochi. A mon plus grand plaisir, je regarde passer le paysage depuis la fenêtre, Federica le vivra beaucoup moins bien puisqu’elle a été malade les 5 heures du trajet. La ville est assez grande, mais nous dirigeons vers Fort Kochi, quartier tranquille pour une grosse ville indienne.

IMG_1892_1

Le rickshaw qui nous emmène à notre auberge, nous permet de visiter un peu au passage. La ville est coupé par des bras de fleuves, qui dessinent différents quartiers. Pour passer des uns aux autres on peut soit prendre le ferry pour une toute petite poignée de roupies, qui transforme le trajet en une ballade agréable, soit prendre les différents ponts.

IMG_1929_1

IMG_1927_1

Federica qui séjourne à Fort Kochi depuis deux semaines, me propose de se joindre à elle pour des cours de Yoga. C’est parti pour une nouvelle découverte. Sanjee, le professeur à une douceur et une tranquillité qui me met très vite a l’aise. Il semble qu’on ait pas besoin de parler pour qu’il comprenne qui on est et ce qu’on recherche. Les cours se déroulent de 7h30 à 10h et de 15h30 à 18h. Sanjee, nous invite après chacun d’eux à partager un excellent repas, dans sa maison. Jusqu’à présent je peux dire que c’est la meilleure nourriture que j’ai jamais mangé en Inde !

IMG_1899_1

IMG_1900_1

Après le repas, souvent nous restons pour discuter, Federica apprend le massage, je lui sert de cobaye. L’énergie que dégage Sanjee est incroyable… Elle nous pousse à aller au plus profond de nous nos secrets, nos petites douleurs pour les réparer. J’apprends beaucoup sur moi, sur l’Inde, le yoga…

IMG_1894_1

Je trouve mon rythme assez vite malgré la chaleur étouffante de Kochi. À partir de 8h, je transpire à grosses gouttes sans bouger. Le matin je vais en classe de yoga, mange avec le groupe, discute un peu, retourne prendre une douche et me changer avant d’entamer mes ballades. A 30 minutes à pieds, il y a un quartier juif, qui est le quartier des boutiques, j’y passe deux après midi, assise dans les boutiques à boire du chai et discuter. Je ris avec les indiens des bus de touristes français qui s’arrêtent devant une boutique, y rentrent puis en ressortent pour retourner aussi vite qu’ils sont venus dans le bus. J’essaye des saris, achète des coussins… Je commence à me sentir chez moi partout en Inde. Je prends mes petites habitudes ici, c’est le petit stand de pastèques dans la rue d’à côté. Ils y servent un jus mélange de morceaux de pastèques et de glaçons, c’est juste parfait !

Le long de fort kochi, il y a plusieurs plages, des grands filets y sont installés. L’odeur y est vraiment pas très agréable, me le spectacle est chouette à regarder.

IMG_1884_1IMG_1916_1

Le temps passe à une vitesse folle, et je dois reprendre la route pour être à temps pour holi à Pushkar. Cela me fait traverser presque tout le pays et venir dans le nord de qui n’était pas dans mes plans. Mais le voyage m’emmène vers là, alors je suis mon instinct.

IMG_1939_1

J’apprends à vivre différemment, j’oublie de faire des plans sur du long terme et profite au jour le jour. Je me laisse bercer par mes rencontres toutes différentes mais toutes très enrichissantes. Chaque jour m’offre une nouvelle surprise. Et je le rends compte que mon instinct me guide toujours là où il faut.

IMG_1935_1

En France, j’avais oublié de m’écouter, ici pour vivre heureux c’est plus facile de laisser porter par son intuition. Elle m’emmène toujours où il faut. Certains disent que je suis chanceuse, je pense que j’ai juste pris le temps d’écouter les conseilles de ma bonne étoile. Je prends le temps de vivre, de sourire, de partager.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s