Aurangabad

Après Mumbai, passage à Aurangabad. La ville en soit n’a rien de fou, elle n’est même pas franchement jolie. La majorité des gens y forment pour ensuite aller dans les alentours, notamment pour visiter les caves d’Ajanta et Ellora.

Sur la carte, on a l’impression quand deux heures ont y est. Mais en réalité, nous sommes partis à 21h pour arriver à 6h30. Cela s’explique d’une part par l’état des routes qui sont loin d’être nos autoroutes françaises donc la vitesse ne dépasse pas les 100 km/h je pense, et ensuite parce que le bus s’arrête dans toutes les villes sur le chemin. Mais voyager en bus à quand même un avantage, c’est qu’ils sont bien mieux que les nôtres. La majorité ont des couchettes confortables, ce qui m’a permis de dormir quasiment toute la nuit. J’avoue que le monsieur qui crit le nom de la ville dans laquelle nous nous arrêtons, n’aide pas forcément à avoir un sommeil profond.

Premier jour, on arrive donc assez ensommeillés. (Je parle au pluriel pour ces quelques jours à  Aurangabad car j’étais accompagné d’un français rencontré à Mumbai, Valentin) Petite sieste et nous partons à la visite de la ville. La ville me fait penser à un alignement de maisons ou de bâtiments placés les uns à côté des autres sans vraiment qu’il y est de logique. On parcourt les rues sans vraiment y trouver d’intérêt et on fini par se lasser un peu. Direction les caves d’Aurangabad.

IMG_9966_1

 

Le paysage est assez désertique. Mais ça fait plaisir de voir un ciel dégagé pour la première fois en Inde.

Les grottes sont toutes des temples bouddhistes, creusées directement dans la roche. Elles ont quasiment la même construction : Une salle centrale débouchant sur une plus petite oú repose un bouddha. C’est assez impressionnant de voir la profondeur et les scultures. Les photos ne rendent pas très bien mais je vous en mets quand même quelques unes.

IMG_9941_1

IMG_9958_1

Bien sûr, il faut toujours monté une quantité de marches impressionnantes pour y accéder.

IMG_9960_1

En sortant, nous faisons la connaissance d’un chasseur de cobra. Il a (il parrait) un permis pour les chasser, il vient les récupérer lorsqu’ils sont trop proches des maisons ou des villages. Il nous explique qu’il ne les tue jamais qu’il les relâche juste un peu plus dans les terres.

On apprend plus tard dans la guest house où on est, par deux allemands qui voyagent depuis plus de 20 ans en Inde, que les indiens ne tuent que très rarement les animaux.

IMG_9959_1Dernier jour à Aurangabad, je profite du temps qui me reste pour trouver in peu plus d’intérêt dans la ville… J’emmène avec moi, ma voisine de chambre Jol, qui est coréenne. On découvre avec étonnant une boutique qui crée tout type de foulard, châle, sari…

IMG_9521_1

IMG_9527_1

Le monsieur de laboutique nous fait découvrir les différents tissages. Chaque tissu est différent, texture, motif, création…

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s